Économie d’énergie, préservation de l’environnement

Optimisation énergétique des bâtiments

Plus de 30 pour cent de toutes les émissions de gaz à effet de serre dans le monde proviennent des bâtiments. C’est plus que le transport ou l’industrie. Cela englobe la construction, l’utilisation ainsi que le démantèlement de bâtiments et parties de bâtiments. Si l’on considère la consommation totale d’énergie en Europe, près de 40 pour cent sont imputables aux bâtiments. Une grande partie de cette énergie est utilisée pour le chauffage et le refroidissement.


La plupart des bâtiments ont un grand potentiel d’économie d’énergie. Leur équipement technique peut être un point faible, d’un point de vue énergétique. Les matériaux isolants synthétiques offrent la solution.

Ces chiffres font apparaître non seulement un déficit mais également la solution : l’optimisation des bâtiments présente un grand potentiel d’économie d’énergie et de coût. L’isolation technique joue par conséquent un rôle important. Elle peut être mise en œuvre facilement, rapidement et à moindre coût sur les nouvelles constructions et les bâtiments existants. Dans le bâtiment ancien, l’isolation ultérieure des tuyaux peut être l’étape la plus importante pour respecter les normes énergétiques.

Excellent écobilan

Les matériaux isolants font partie des quelques produits industriels qui économisent de l’énergie au cours de leur vie. La fabrication et le transport nécessitent de l’énergie qui sera compensée plus tard, soit en partie soit dans une mesure supérieure à l’énergie utilisée initialement.

Le bilan énergétique de matériaux isolants techniques en mousse élastomère flexible et en mousse de polyéthylène flexible est particulièrement positif. La raison en est leurs meilleures propriétés techniques qui les caractérisent dans l’ensemble comme les plus écologiques : grâce à la faible conductivité thermique associée à une structure de matériau à cellules fermées, ils permettent d’obtenir de grandes économies d’énergie.

Longue durée de vie, grandes économies

Plus la durée de vie des matériaux isolants techniques est longue, plus leur économie d’énergie et de CO2 est importante. L’isolation des tuyauteries s’amortit déjà après quelques mois. La durée de vie des produits FEF et PEF est très élevée grâce à leur robustesse. PEF et FEF sont recommandés à quiconque qui planifie à long terme et met en œuvre une gestion durable.

Énergie dans la technique de la climatisation et du froid

Dans la technique de la climatisation et du froid, les économies réalisées sont par nature inférieures à celles obtenues dans un environnement « chaud » en raison de la différence de température plus faible. L’isolation technique empêche principalement la formation d’eau de condensation et a en même temps un effet positif sur le bilan de CO2 du bâtiment. 
En savoir plus sur ce domaine d’application

Clé de l’efficacité énergétique

@ Zucchero / pixelio.de

L’isolation thermique des tuyauteries peut optimiser durablement le bilan énergétique et le bilan de CO2 des bâtiments. Les épaisseurs de l’isolant jouent un rôle important. Un potentiel d’économie important est surtout obtenu pour les installations de chauffage. Différentes études ont montré que les besoins en énergie pour le chauffage et l’eau chaude peuvent être réduits de jusqu’à 25 pour cent avec une isolation adéquate.